On le sait, une partie de la rémunération des commerciaux est évaluée en fonction de ce qu’ils vendent. Certains seront tout de même surpris de savoir que les vendeurs de concessions automobiles peuvent toucher une prime pour la vente d’un crédit à la consommation. En effet, la rémunération du vendeur sera meilleure s’il convainc l’acheteur de prendre la voiture mais aussi la solution de financement qui va avec.

A savoir : généralement, la solution de financement proposée par le concessionnaire est issue d’un partenariat entre un organisme de crédit et un constructeur automobile. On notera toutefois que certains constructeurs automobiles possèdent leur propre filiale financière, à l’image de PSA Banque.

Quel intérêt, pour l’acheteur, de choisir la solution de financement proposée par le vendeur auto ?

Une automobile peut être financée de diverses façons : reprise de l’ancien véhicule, économies personnelles, crédit… Si vous avez besoin de recourir à ce dernier, les possibilités sont nombreuses pour trouver votre solution de financement. Parmi elles, il y a le crédit proposé par le concessionnaire. Le choisir vous confère certains avantages. Le premier, c’est de vous simplifier la vie. En effet, vous n’avez pas à multiplier les démarches, l’achat du véhicule et la souscription du crédit s’effectuent dans le même temps. Le deuxième, vous faites plaisir au vendeur (vous achetez son produit et il touche une prime). Il sera donc plus enclin à négocier quelques options supplémentaires ou une réduction du prix par exemple. Attention toutefois, il y a également des inconvénients. Tout d’abord, vous n’avez pas de contact direct avec l’organisme de crédit. En cas de problème lié au prêt auto, vous pourrez éprouver des difficultés à trouver un interlocuteur. Pour plus d’informations, vous pouvez consulter cet article de comparateur de credit.

Ensuite, puisque vous n’avez pas pris le temps de comparer diverses offres de crédit auto, vous ne pouvez pas espérer avoir la solution de financement la plus attractive possible pour votre automobile.

A vous de choisir l’option qui vous va le mieux à partir de ces éléments ! Dans tous les cas, appréciez les arguments du vendeur auto avec recul… n’oubliez pas qu’il est commissionné pour vous proposer un prêt !

La pratique est-elle appelée à perdurer ?

Le projet de loi Hamon sur la consommation devrait notamment revoir les conditions de crédit en France. Les Sénateurs du groupe UDI avaient proposé de complétement déconnecter la vente d’un bien de celle d’un crédit. La proposition avait soulevé un tollé chez les professionnels de l’automobile. Les députés socialistes les ont entendu et ont déposé un amendement visant à exclure le crédit auto de cette mesure. Les discussions sont en cours au Parlement. Selon leurs conclusions, les commerciaux des concessions automobiles pourront continuer (ou non) de toucher une commission pour la vente d’un crédit auto.

A savoir : dans le secteur de la vente, les commissions dévolues aux commerciaux sont vivement critiquées. On estime qu’elles biaisent les conseils que les professionnels pourraient donner à leurs clients. Feraient-ils passer leur propre intérêt avant celui de leurs clients en leur proposant non pas les produits dont ils ont besoin mais ceux qui leur rapportent ?

 

Categories:Transports
Published on :Posted on

Post your comment