Vendre sa voiture est un projet délicat. Il peut se révéler être une source de stress permanent si vous avez besoin de l’argent en urgence ou que vous ne trouvez aucun preneur. Certains offreurs préfèrent recourir à un mandataire automobile. Que diriez-vous d’en faire autant ? Voici quelques bonnes raisons qui vous motiveront à opter pour la vente de votre voiture auprès d’un mandataire auto.

Montez rapidement votre dossier de transfert de propriété

En tant que propriétaire, se lancer dans la vente de votre véhicule peut être une entreprise chronophage. C’est pour cela que bon nombre de vendeurs finissent par vendre auprès d’un Mandataire automobile. En effet, à l’occasion de la cession proprement dite de votre voiture, vous devez effectuer quelques démarches. Cette approche peut prendre un certain temps si vous êtes très peu disponible.

Malheureusement, vous ne pourrez pas passer outre ces dispositions puisqu’il s’agit de formalités administratives. Pour vous faire une idée, vous devez par exemple enregistrer certaines pièces vous liant au véhicule et déclarer la cession. Opter pour le transfert de propriété de votre engin auprès d’un courtier automobile vous permet d’aller vite. Ce dernier vous accompagne dans les démarches ce qui vous évite de vous retrouver seul face aux contraintes éventuelles de mise en place de la paperasse.

Cédez votre voiture sans engagement

L’objectif par défaut de tout vendeur est de vite trouver un preneur. Pour céder facilement votre voiture, plusieurs mandataires automobiles vous proposent une reprise sans engagement pour votre véhicule. Cette offre est assez intéressante et vous permet de recevoir l’argent dès que l’automobile est livrée au nouveau propriétaire. Vous n’êtes pas tenu de choisir votre prochaine voiture sur son parc automobile. Vous profitez également du transfert de gestion de l’enregistrement de la cession qui revient à la charge du professionnel.

Évitez d’autres dépenses à la reprise du véhicule

Tous les véhicules à vendre par un particulier ne sont pas toujours fiables. Certains d’entre eux présentent des défauts ou dégradations dont la réparation peut s’avérer plus onéreuse pour le nouvel acheteur. C’est pour connaître la condition mécanique et roulante de l’engin qu’il est imposé une visite technique de moins de 6 mois. Ce faisant, vous devez planifier une date et déboursez des fonds pour cette exigence.

Si votre acheteur est un Mandataire auto, il y a plus de chance qu’il accepte de reprendre votre véhicule en l’état. Il procède cependant à une inspection avant de vous fournir sa réponse définitive ainsi que son offre de prix d’acquisition. Il est cependant libre de se rétracter. Si avec l’apparence il ne peut pas se prononcer, il vous suggérera un contrôle technique. En choisissant de traiter avec un courtier automobile, vous n’êtes plus obligé de réparer entièrement votre véhicule avant la cession.

Trouvez un preneur pour votre voiture

Les voitures les plus anciennes ont des difficultés à se vendre. Si vous avez un modèle de collection, la probabilité d’avoir une offre de reprise peut arriver rapidement. Dans le cas contraire, faites un tour du côté des mandataires automobiles qui acceptent de reprendre votre ancienne voiture.

Possédez-vous un véhicule âgé de plus de 15 ans ? C’est le moment de tenter votre chance pour enfin réaliser vos souhaits. Certains de ces intermédiaires convoitent ces voitures pour récupérer leurs pièces difficiles à trouver. Grâce à leur réseau de partenaires, ils ont plus de facilité à les recycler. Outre la casse, ce choix est à votre portée dès maintenant.

Toutefois, la faisabilité de ce business est conditionnée par l’achat chez ce commerçant d’un véhicule plus commode et respectueux de l’environnement. Après tout, il est aussi un importateur de voitures. Vous avez le choix entre plusieurs marques en fonction de votre budget.

Une procédure plus sûre

À la suite d’un transfert de propriété du véhicule, c’est généralement une page qui est tournée. Seulement, cette affaire effectuée peut ne pas être de tout repos lorsque le nouvel acquéreur est un particulier. Celui-ci pourrait vous reprocher d’avoir camouflé les défauts et pourrait menacer de surseoir à la transaction lorsqu’il y a des clauses le permettant. Cette situation ne risque pas d’arriver avec un courtier auto.

En tant que professionnel, il prend toujours les mesures avant de vous signer le contrat de reprise. Après cette étape, il ne reviendra plus sur sa décision. Par ailleurs, vous êtes certain de le céder au prix convenable sans trop vous éterniser dans les négociations. Par son biais, vous n’avez plus à vous inquiéter de dépenser le montant de la transaction et vous ne recevrez plus d’appels exaspérants provenant d’un acheteur occasionnel.

Categories:Transports
Published on :Posted on

Post your comment