Beaucoup de gens nous demandent comment faire pour se lancer dans le beatmaking. Eh bien, la réponse est qu’il n’y a pas vraiment de « recette miracle » et que cela dépend en grande partie de votre talent et de votre créativité. Cependant, il y a quelques conseils qui peuvent vous aider à améliorer votre technique et à développer votre son. Voici donc les 10 étapes indispensables pour se lancer dans le beatmaking !

?

1) Déterminer les éléments principaux d’un beat

Quels sont les principaux éléments d’un beat ? Les beats consistent en des combinaisons de batterie, de ligne de basse et d’autres éléments supplémentaires comme des voix ou des effets sonores. Certains producteurs créent des beats uniquement avec des batteries (Drum’n’Bass par exemple), tandis que d’autres les utilisent en combinaison avec d’autres sons. Pour commencer, il est préférable d’essayer de garder les choses simples et se concentrer sur un élément à la fois.?

2) Créer une structure de base 

Une fois que vous avez décidé de l’élément sur lequel vous voulez travailler, il est temps de créer une structure rythmique de base. À ce stade, vous allez expérimenter avec les boucles du son choisies et les relier entre elles de manière intéressante. Ensuite, vous devrez déterminer laquelle de ces boucles sonne le mieux avec les autres. Vous pouvez utiliser votre souris ou votre clavier pour le faire. Une fois que vous avez trouvé la bonne combinaison, il est temps d’essayer différentes séquences de sons pour créer des rythmes plus complexes.?

3) Ajouter des instruments et des effets

Une fois que votre premier rythme est terminé, vous devez ajouter un deuxième instrument ou une voix. Dans certains cas, il est préférable d’utiliser le même son que l’élément original pour ce nouveau son afin de maintenir la cohésion entre eux. À ce stade, vous pouvez également expérimenter des effets tels que la réverbération et le délai qui contribueront à donner plus de profondeur à votre rythme . À ce stade, il ne vous reste plus qu’à finaliser votre travail en ajoutant un peu plus de profondeur au mixage et en modifiant certains sons pour que les choses restent intéressantes. Avec des boucles simples, il est souvent assez facile de répéter un élément plusieurs fois sans que le rythme ne soit trop répétitif. Il est cependant important de toujours garder l’oreille ouverte et essayer autant de variations que possible. Si vous trouvez une idée particulièrement intéressante, il est possible de créer un tout nouveau rythme en s’appuyant sur cet élément.?

4) Écouter et régler les sons

L’étape suivante consiste à écouter votre création avec de nouvelles oreilles. Vous pouvez le faire en le pré visualisant dans le logiciel que vous utilisez ou en vérifiant votre travail sur un lecteur audio externe. Il est souvent utile, à ce stade du processus, d’ajuster le son de certains éléments en fonction de ce que vous avez entendu avec différents appareils de lecture. Par exemple, vous pouvez trouver que les basses sont un peu trop fortes par rapport aux autres éléments des enceintes de votre ordinateur portable. Dans ce cas, ce serait une bonne idée de revenir en arrière et de baisser son volume. Vous pouvez également constater que certains de vos effets ou sons supplémentaires ne sont pas nécessaires. Dans les deux cas, il est préférable de revenir en arrière et d’écouter attentivement tous les éléments de votre beat avant de passer à l’étape 5 !?

5) Mixer votre beat

Une fois que vous êtes satisfait de votre rythme, il est temps de rassembler tous les éléments. Il existe de nombreuses façons de le faire, selon le logiciel que vous utilisez et vos goûts personnels. L’une des options consiste à créer une piste midi pour chaque son distinct qui les joue dans différents canaux simultanément. De cette manière, il est possible de régler leurs volumes et leurs effets en utilisant de simples outils midi. Une autre option consiste à utiliser un logiciel d’échantillonnage, qui combine tous les éléments séparés de votre rythme en un seul fichier audio qui peut être édité et traité comme s’il s’agissait d’un fichier wave normal. Dans ce cas, il peut être utile d’ajouter un effet de compression après avoir créé un fichier audio pour vous assurer que tous les éléments ont le même volume et le même équilibre.?

6) Exportez votre beat

Vous avez maintenant créé un chef-d’œuvre ! Pour finaliser votre production, vous pouvez exporter le fichier sous forme de fichier audio. Nous vous recommandons d’utiliser un format de haute qualité tel que le Wav pour éviter toute perte de qualité. Dans certains cas, les mp3s peuvent être plus appropriés en fonction du logiciel et de la plateforme que vous utilisez .La plupart des DAW vous permettent de régler la qualité de votre exportation. Vous pouvez consulter notre article sur ce sujet ici . Une fois que vous avez exporté votre beat, n’oubliez pas de le partager avec vos amis sur les réseaux sociaux ou vous pouvez le télécharger directement sur SoundCloud. Si vous avez besoin d’aide pour exporter un beat à partir du logiciel de votre choix, n’hésitez pas à demander conseil dans les commentaires !?

7) Créez deux copies de votre battement

Dans cette dernière étape du processus, vous allez découvrir une petite astuce qui vous permettra de transformer votre rythme de deux mesures en quelque chose de plus original et unique. Ce que vous voulez faire, c’est répéter chacune de vos deux mesures en les copiant et en les collant sur une nouvelle piste, une mesure à la fois. Vous pouvez le faire manuellement ou en utilisant un outil tel que la fonction boucle d’un DAW. De cette façon, vous doublez la longueur de votre rythme à quatre mesures tout en conservant les mêmes éléments et en utilisant les mêmes effets. Maintenant que vous avez doublé votre tempo sans en augmenter la complexité, il est beaucoup plus facile pour vous d’ajouter de nouveaux sons et d’accumuler de l’énergie sur huit mesures au lieu de deux seulement ! Et avec un peu de créativité et d’imagination, vous pouvez transformer votre nouveau beat en quelque chose de vraiment étonnant.?

8) Recommencez au point 4

Comme vous pouvez le constater, les étapes de base pour créer un beat sont relativement simples. Cependant, il est important que vous réalisiez qu’il n’existe pas de recette unique pour créer un beat. C’est un peu comme la cuisine : chaque cuisinier a ses propres techniques et ingrédients qu’il mélange de différentes manières pour obtenir quelque chose de nouveau ! Tant que vous restez sur la piste et faites de la musique de qualité, vous pouvez être sûr qu’elle sonnera toujours bien pour votre public. Lorsque vous vous entraînez à produire des beats, essayez d’expérimenter de nouveaux sons et effets afin de découvrir d’autres façons de faire.?

9) Continue à créer des rythmes !

Même si vous n’êtes pas satisfait des premiers rythmes que vous créez, continuez à essayer. Il est très fréquent que les producteurs passent des mois à perfectionner leur propre style avant de se sentir prêts à partager leur musique avec le monde. Plus vous passerez de temps à créer des rythmes, meilleurs seront vos résultats. Si vous n’y croyez pas, pensez simplement à tous les autres producteurs de musique qui font des beats depuis des années et qui font encore beaucoup d’erreurs ! Tout ce que tu dois faire, c’est continuer à t’entraîner, être patient et surtout, t’amuser.?

10) Lorsque vous pensez enfin avoir terminé, recommencez !

Enfin, voici un dernier conseil : n’hésitez pas à recommencer si vous n’êtes pas satisfait du résultat. Même si votre rythme semble parfait à la première écoute, cela ne veut pas dire qu’il n’y aura pas de changements à faire ! Revenez toujours en arrière et vérifiez ce que vous avez fait, car nous savons tous que le perfectionnisme peut souvent conduire à faire des erreurs . Vous pouvez modifier votre beat pour vous débarrasser des erreurs que vous voulez éliminer, ou même le reprendre à zéro et recommencer. Après tout, il n’y a pas de honte à admettre que ce que vous avez fait jusqu’à présent n’était pas assez bon !?

conclusion sur: »Comment se lancer dans le beatmaking« 

Alors que les lecteurs ont pu apprendre comment se lancer dans le beatmaking, ils auront également appris quelques conseils utiles pour améliorer leur technique et développer un son. Plusieurs étapes sont indispensables à suivre si vous souhaitez être efficace dans votre art ! Avec ces 10 points, tout devrait bien se passer.?

 ? ?

Lire plus
Categories:Pratique
Published on :Posted on

Post your comment