Au tout début d’une rencontre, il est difficile de savoir si notre cœur parle bien le langage de l’amour. Mais il y a le coup de foudre, brutal, sans appel et qui ne laisse planer aucun doute. Cet amour est ce que l’on appelle l’amour fou, celui du premier regard. Il peut durer toute une vie ou juste une nuit.

L’amour naissant…

Il y a le coup de foudre et il y a l’amour naissant qui prend tout son temps pour s’épanouir, se développer, se dévoiler. Les incertitudes sont là, les ambiguïtés, ce qui démontre la bataille qui se livre en nous : est-ce bien la bonne personne ? Dois-je continuer, dois-je m’engager ? Il y a tellement de choses qui nous attirent en cette personne., mais elles nous éloignent autant de lui, par peur soit d’être rejeté, de devenir dépendant, de ne plus s’appartenir ou tout simplement parce qu’on n’est pas prêt. Pour vous rassurer, vous pouvez également effectuer un test de compatibilité amoureuse sur ce site afin de découvrir à l’avance vos chances de réussite avec la personne en question.

Les signes de l’amour balbutiant

Le sentiment amoureux déclenche la sécrétion de la dopamine, des endorphines et de la sérotonine. Ces hormones de l’amour qui provoquent la dilatation des vaisseaux sanguins qui colorent les joues et le cou. Les joues rosies sont donc l’une des manifestations de l’amour naissant et elles attirent le regard de l’homme. Il remarque notamment le cou qui est une zone de fragilité par excellence chez les humains. Et puis, la voix se transforme : celle des femmes va vers l’aigu et celle des hommes devient plus rauque et tout cela se passe dans le but de se séduire mutuellement. Tous ces signaux envoyés par le corps prouvent que l’on est bien sur le sentier de l’amour.

Que dire des maladresses ?

On l’a tous expérimenté : devant la personne que l’on aime, on devient gauche. On veut tellement être intéressant, mais on n’arrive qu’à sortir des banalités. Plus on veut impressionner l’autre, plus on accumule les gaffes. On renverse notre verre ou son verre sur soi ou sur lui, c’est la catastrophe. Mais il faut se rassurer, toutes ces maladresses indiquent que l’autre nous trouble au plus profond de nous, il nous fait de l’effet. Il nous fait perdre tous nos moyens, le sentiment qu’il fait naître en nous nous envahit tout entier, et on ne contrôle plus nos actions, nos gestes. Ces gaucheries sont donc des signes forts qu’on envoie à l’être aimé, lui disant qu’il s’agit là pour nous d’une rencontre importante.

Des tactiques dérisoires…

L’amour naissant a ceci de mystérieux, mais aussi d’amusant : il nous fait croire qu’on n’est pas vraiment amoureux. Il développe en nous des doutes, des tourments qu’on se crée soi-même. On se dit qu’on n’attend certes pas l’appel de l’autre, on lui fait croire qu’on a un rendez-vous important pour la soirée, alors qu’on n’a rien de prévu, on se fait du mal sciemment. Pourquoi de telles mises en scène ? C’est souvent la crainte d’être éconduit, de dévoiler ses sentiments. Mais c’est peut-être le signe aussi que l’on manque d’estime de soi.

Categories:Non classé
Published on :Posted on

Post your comment